Axe digestif-microbiote

anatomy-160524_1280A tout seigneur tout honneur ! L’intestin est la première clef de la santé! Aujourd’hui la science moderne, avec son incroyable technologie valide chaque jours davantage cette position. Or, il a déjà 2400 ans, Hippocrate, le père de la médecine, ne disait pas autre chose lorsqu’il  affirmait: « Toute maladie commence dans l’intestin« . Avec son corollaire « Que ton aliment soit ton médicament« . Quelle superbe intuition ! Des milliers de publications médicales confirment la sagesse de ce grand thérapeute. On découvre l’implication de l’intestin et du microbiote dans les maladies inflammatoires,  infectieuses, allergiques, métaboliques (diabètes, cardiovasculaires), auto immunes, psychiques, … La liste est très longue et sans doute sans fin.

Nul doute que c’est pour cette raison que l’investigation de l »intestin apparaît aujourd’hui comme la plus essentielle pour le naturopathe ou le micronutritionniste. Le praticien se pose de nombreuses questions.  Votre intestin assure t-il correctement sa fonction de digestion ? Sa fonction d’absorption ?  Votre intestin assure t-il efficacement sa fonction de barrière ? Ou bien votre intestin est-il perméable (les anglo-saxons parlent de « leaky gut »- Les francophones évoquent un « intestin qui fuit » …) ?

Votre microbiote est-il en dysbiose (altération qualitative ou quantitative de votre microbiote)? Pour répondre à ces questions le naturopathe prend en compte vos plaintes  fonctionnelles, vos douleurs, …   Mais aussi votre mode d’alimentation. Par exemple: mangez vous des fibres? Ou plus généralement mangez vous ce qu’on appelle aujourd’hui des prébiotiques ? Ces substances nourrissent en effet les « bonnes bactéries ». Un régime alimentaire sans fibre à de forte chance de dérégler votre microbiote.

Mais surtout des biologies de santé, vont permettre de prouver et de décrire d’éventuelles perméabilités intestinales, dysbioses, inflammations, altérations du mucus de la muqueuse digestive, etc … Ci-dessous des exemples d’explorations du microbiote qui permettent de mettre en évidence dysbiose et/ou candidose intestinale. Avec ce type d’exploration, plus de doute, plus de changements alimentaires « expérimentaux », plus de compléments alimentaires (ou d’automédication) à l’aveugle… Les conseils sont précis et personnalisés. Vous avez le sentiment de prendre vraiment en main votre santé.

Pour en savoir plus sur les biologies de santé, lire l’article du blog « Compléments alimentaires et biologies nutritionnelles » 

Et pour en savoir plus sur le microbiote et les probiotiques lire l’article « Les probiotiques c’est pas automatique ».

DMI fongique
Mise en évidence de Candidose
DMI fermentation
Mise en évidence de bactéries de fermentation (à l’origine de ballonnements, gaz, inconfort intestinal, …)