Axe vitamines-minéraux

La nécessité de se supplémenter aujourd’hui

vitamins-26622_1280La supplémentation en vitamines et minéraux est de plus en plus fréquente et c’est une bonne chose car les carences sont très nombreuses et responsables de l’altération de nombreuses fonctions essentielles. Cette supplémentation est devenue une nécessité au regard de la pauvreté nutritionnelle de nos aliments. Savez-vous que pour avoir la même quantité de vitamine C dans l’aliment, il fallait consommer 100 pommes en 2015 contre une seule en 1950 !! Et que pour avoir la même quantité de vitamine A, il fallait consommer 21 oranges en 2015, contre 1 orange en 1950 !! Encore un chiffre: -73% c’est la différence dans le taux de calcium dans le Brocoli entre 2002 et 1985 !! Donc manger bio (meilleure qualité nutritionnelle en plus de la moins grande toxicité) et se supplémenter en complément alimentaire est important pour une bonne santé aujourd’hui. Ceci étant dit, il reste qu’il est indispensable de  connaître son statut vitaminique (dosage de vitamine) pour faire une supplémentation de qualité. Pourquoi ? Déjà parce que cela permet d’adapter la dose à la quantité initiale que révèle le bilan, mais surtout aussi car on va pouvoir suivre l’efficacité de l’apport complémentaire. Prenons l’exemple de vitamines D.

Vitamine D: dosage indispensable

viatamines D et ASon rôle est essentiel dans de très nombreuses fonctions. Elle joue notamment un rôle très important en tant que modulateur de l’inflammation (elle permet l’activation d’une catégorie de lymphocyte particulier qui portent le nom de lymphocyte Treg pour « T régulateur »). Ainsi, dans de nombreux contextes d’inflammation un taux de vitamine D optimum est très important en tant que facteur de contrôle. Apporter de la vitamine D peut être vu comme l’arrivée d’un « agent casque bleu » dans un contexte de guerre inflammatoire! Elle apporte de la paix. Donc il faut se supplémenter d’autant que 80% des français ont un déficit en vitamines D! Oui, mais … Il faut savoir que la vitamine D est liposoluble. Son absorption intestinale est ainsi conditionnée par une bonne assimilation des graisses. Or, chez de nombreuses personnes (insuffisance biliaire, stress chronique, insuffisance pancréatique avec l’âge notamment…)  l’absorption des graisses se fait difficilement rendant la biodisponibilité de la vitamine D moins bonne (moins de vitamine D pénètre dans l’organisme). Ainsi, chez ces gens là une complémentation en vitamine D peut finir …dans les toilettes! Et l’apport de vitamine D sera donc inefficace.  D’où la nécessité de doser la taux de vitamine D. Pour voir si votre complémentation est efficace, mais aussi pour adapter la complémentation (combien d’UI/jour faut-il en prendre ?)

Vitamine A, la complémentaire santé !

Il est bien connu qu’il est intéressant de se complémenter en vitamine D pendant l’hiver. La vitamine D via son activité sur l’expression des gènes stimule en effet l’immunité innée (indispensable dans les contextes infectieux). Or, son mécanisme d’action est intimement liée à une autre vitamine indispensable: la vitamine A. Cette dernière est la « complémentaire santé » dans les infections hivernales! Sur les rhino-pharyngites par exemple. Donner de la vitamine D seule ou de la vitamine A seule n’a aucun effet. En les associant on a une réduction massive des épisodes de rhino-pharyngites ou de leur gravité. Et vous savez quoi?! La vitamine A est aussi une vitamine liposoluble qui présente donc les mêmes éventuelles problèmes d’absorption intestinale que la vitamine D. Donc un dosage est également bien nécessaire pour s’assurer de l’efficacité de l’apport alimentaire, des performances du tube digestif et d’une éventuelle nécessité de complémentation.

caroténoide

Les vitamines sont impliquées dans les 9 clefs  santé

food-photography-2834549_1920Bien sur il existe de nombreux autres minéraux et vitamines qui sont importantes pour santé. Citons les vitamines du groupe B: certaines jouent un rôle en tant que vitamines de l’énergie (voir le chapitre mitochondrie)   d’autres jouent un rôle dans la détoxification, (voir le chapitre détox). Certains minéraux sont également des acteurs clefs en micronutrition: Sélénium, Fer, et Cuivre ont une place importante dans l’activité anti oxydante. Le magnésium est évidement aussi un minéral essentiel pour toutes sortes de fonctions. Les vitamines E  vont jouer un rôle dans la protection des acides gras insaturés qui ont été abordés en tant qu’un des 9 piliers. Et bien d’autres …

Pour savoir comment se complémenter de manière optimale lire l’article de mon blog « Compléments alimentaires et biologies nutritionnelles »